Une expression personnelle pour une féminité authentique

Nos sociétés continuent de dépeindre des images cloisonnées de la femme. Idéale, éthérée, enfantine ou encore séductrice, il y a peu de place pour la nature complexe propre à tout être humain. En exprimant à travers une gestuelle propre les émotions que lui inspirent la musique, la danseuse donne à voir les facettes oubliées de la féminité. Hors des stéréotypes et des fantasmes masculins, elle peut se révéler dans toute sa puissance et son authenticité.

La création à partir de la tradition

Je suis toujours émerveillée du « passeport » que confèrent les danses traditionnelles, le langage du corps se substituant à la langue parlée; je continue de chercher mes racines dans le vocabulaire des danses arabes et tziganes traditionnelles. Pourtant, la danse est avant tout un espace d'expression dans lequel la liberté, la créativité et le métissage sont pour moi primordiaux.

L'attention au corps

Prenant source dans les danses populaires, ces danses ne sont pas axées sur la performance, mais sur la présence et la musicalité. Elles exigent une approche physiologique du corps, respectueuse de son anatomie et de son fonctionnement global, jamais forcée, ce qui est en parfaite harmonie avec mon approche de soignante et d'étudiante en ostéopathie-médecine manuelle.